patrimoine

Il faut préserver notre patrimoine !

JEAN-EMMANUEL_ROBERT_3_

 

Conseil Municipal du 11 avril 2011

Point 21 : Mise en révision et demande d’extension du Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur (PSMV) de Strasbourg – Avis du Conseil municipal

Monsieur le Maire, Chers collègues,

Très attaché à la sauvegarde de notre patrimoine, je trouve que cette délibération constitue une excellente initiative. Non seulement il faut en effet préserver les façades des bâtisses exceptionnelles de Strasbourg, mais il faut aussi protéger les intérieurs.

Trop souvent par le passé, les pouvoirs en place ont succombés à des modes architecturales qui ont porté des atteintes graves à notre patrimoine. Le centre-ville en a été victime (avec notamment la destruction de la maison rouge comme symbole de cette politique), comme la Krutenau ou bien d’autres quartiers Strasbourgeois.

On peut même se poser la question de savoir si avec une telle extension du secteur sauvegardé de Strasbourg, il aurait été possible de réaliser le projet du Printemps en l’état.

Cette extension du secteur sauvegardé va donc dans le bon sens, monsieur le Maire, d’autant que le plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur permet à la Ville et au Conseil Général d’aider financièrement la préservation de ce patrimoine à hauteur de 20% des dépenses dans les zones concernées.

Je souhaite toutefois attirer l’attention de notre conseil sur le fait que dans de nombreux quartiers strasbourgeois, nous disposons de bâtisses remarquables, parfois mal entretenues et qui peuvent même se retrouver menacées par certains projets privés comme public.

Il me semble qu’il ne serait pas superflu d’établir un relevé général des bâtiments strasbourgeois qui méritent un soin particulier et étudier en parallèle comment il serait juridiquement possible d’élargir le dispositif d’aides financières à l’entretien de ces bâtisses présentant une architecture ou des caractéristiques intéressantes.

Je vous remercie

Il faut préserver notre patrimoine !

Cela fait des années que j’observe des joyaux de notre ville dépérir ou carrément être remplacés par des bâtiments « béton » qui ne dégagent par la moindre humanité. 
 
Par le passé, nous avons perdu trop de joyaux. Le cas de la maison rouge en est le parfait symbole mais, même au sein de nos quartiers, des bâtisses qui avaient du sens, qui avait une âme ont été rasées. 
A Koenigshoffen, c’est par exemple le sort qui fut réservé à la Halle Gruber, célèbre salle des fêtes de l’ancienne brasserie Gruber. Elle était d’une architecture « art nouveau ». Promise à la destruction, elle fut finalement démontée pour être reconstruite à Obernai, grâce à l’intervention de l’architecte Paul Maechel.
25 après, tout le monde s’accorde à dire qu’il manque de tels équipements à Strasbourg. 25 ans après, on parle toujours de récréer de tels lieux de vie et de rencontres. Il est par exemple prévu de créer une salle des fêtes dans le projet d’aménagement de l’entrée de Koenigshoffen.
 
Il faut à l’avenir empêcher que de telles erreurs ne se reproduisent. Chaque projet doit être analysé méticuleusement pour les éviter ! 
 
Comme beaucoup d’entre vous, je suis très attaché à la préservation de notre patrimoine, de son histoire, de l’âme qu’il dégage. Pourquoi ne pas mettre en place une aide spécifique pour notre quartier qui permettrait la réhabilitation des façades des bâtiments anciens en complément des aides existantes pour les mises aux normes environnementales ? Une telle politique permettrait à la fois d’améliorer considérablement notre cadre de vie tout en donnant du travail aux entreprises locales. 
Un tel dispositif existe déjà pour le secteur sauvegardé du centre ville. La ville et le département subventionnent à hauteur cumulée d’environ 20% des dépenses, l’entretien et le ravalement des bâtiments présentant une architecture ou des caractéristiques intéressantes. 
Dans cet esprit, je propose que ce dispositif soit étendu aux quartiers de Koenigshoffen, de la Montagne verte et de l’Elsau, qui en ont le plus besoin aujourd’hui à Strasbourg. 
 
Il y a tant de bâtisses extraordinaires dans nos quartiers qu’il est du devoir de nos collectivités de tout faire pour préserver ce patrimoine notamment en aidant financièrement les propriétaires qui le souhaitent à refaire les façades des bâtiments intéressants. 

L’immeuble du Printemps promis à détrôner l’actuelle FNAC dans la hiérarchie des ratés architecturaux célèbres de notre ville.

 

Roland Ries vient d’accorder le permis de démolir les numéros 7 et 9 de la rue de la Haute-Montée.

Je suis stupéfait de cette décision prise en catimini, sans la moindre concertation. Elle marque une certaine forme d’autisme envers les nombreux Strasbourgeois soucieux de préserver le patrimoine de la ville et inquiets du projet retenu pour le réaménagement de l’immeuble du Printemps.

La préservation du patrimoine de notre ville semble, en effet, constituer le dernier des soucis de Roland Ries.

Ses déclarations lors du dernier conseil municipal au sujet de la construction d’un bâtiment moderne de 6 000 m2, au cœur du parc situé autour de la villa historique du Kayserguet en sont la parfaite illustration. « Je ne suis pas d’avis que les éléments de notre patrimoine doivent être laissés en l’état. Nous sommes dans une logique d’évolution » (…) « On n’est plus sur l’idée qu’on laisse les choses en l’état, la conservation stricto-sensu. On est dans l’évolution. » a-t-il notamment précisé.

Nous revoilà  donc revenu plus de 40 ans en arrière où cette logique prévalait déjà. Elle avait conduit les dirigeants d’alors à sacrifier des pans entiers de notre patrimoine sur l’hôtel de la modernité. Ils ont été sacrifiés pour laisser place nette à des projets plus contemporains, soi-disant en phase avec notre temps et dont certains ont été imaginés par de grands architectes.

Ils constituent pourtant aujourd’hui de véritables verrues. Cette politique désastreuse est notamment symbolisée par l’immeuble de la FNAC qui dénature complètement la place Kléber. Cette réalisation ratée a définitivement privé Strasbourg d’une grande place centrale historique, lieu de vie, incarnant la ville, comme cela est le cas dans d’autres grandes villes européennes comme Bruxelles, Rome, Munich, Berlin, Londres ou Barcelone.

Le périmètre autour de la place de l’Homme de Fer constitue quant à lui une sorte de triangle de Bermudes de l’architecture à Strasbourg tant les projets successifs ont rivalisé dans la laideur.

Comme Roland Ries, les élus d’alors parlaient eux aussi de se tourner ver l’avenir, d’avoir une vision moderne des choses. Il est beau le résultat !!! 40 ans après, la leçon n’a manifestement toujours pas été retenue que ce soit pour le Kaysersguet, le Palais des Fêtes et surtout l’immeuble du Printemps promis à détrôner l’actuelle FNAC dans la hiérarchie des ratés architecturaux célèbres de notre ville.  
 

Jean-Emmanuel ROBERT
Conseiller Municipal et Communautaire de Strasbourg 

Photos

Retrouvez-moi sur Facebook

  • La Taverne Française - Strasbourg - Journal des spectacles
    La Taverne Française - StrasbourgJournal des spectaclesLe bar «La taverne Française» se situe entre les arrêts de tram Gallia et République, à Strasbourg. La Taverne Française 12 rue de la Marseillaise 67000 Strasbourg Tel : 03 88 24 57 89. Agrandir le plan. Commentaires. Il n'y a actuellement aucune ... […]
  • Strasbourg cherche toujours son pigiste - Eurosport.com FR
    Strasbourg cherche toujours son pigisteEurosport.com FRStrasbourg s'est mis en quête d'un pigiste médical, qui peut être non-JFL. Mais deux semaines après l'annonce de la blessure de son pivot français, la SIG n'a toujours pas trouvé de nouveau joueur. "C'est compliqué. On a assez peu d'argent et on a ...Le Limoges CSP de r […]
  • Grandes écoles: rapprochements et fusions en série - Le Monde (Blog)
    Grandes écoles: rapprochements et fusions en sérieLe Monde (Blog)Pour l'EM Strasbourg et l'ESC Rennes, il s'agit d'abord de rapprocher leurs concours puisque les deux établissements proposeront dès cette année aux candidats issus de classes préparatoires une inscription commune aux épreuves écrites du concours ... […]
  • Pronostic Limoges - Strasbourg - meilleuresCotes.com
    Pronostic Limoges - StrasbourgmeilleuresCotes.comAujourd'hui à 20h30, Limoges affronte Strasbourg dans le cadre de la Pro A. meilleuresCotes.com vous propose ses conseils pour faire votre pronostic et bien parier sur Limoges - Strasbourg. Nous vous proposons le comparateur de cotes de ce match. […]
  • Fitch a les clefs du succès - Le Figaro
    Le FigaroFitch a les clefs du succèsLe FigaroStrasbourg a mis le temps pour dénicher le «successeur» de Rashad McCants. Mais les habitués du Rhénus ne devraient pas être déçus d'avoir attendu… La SIG annonçait en effet l'arrivée de Gerald Fitch il y a un peu plus de trois semaines, soit un mois ...et plus encore » […]