Eric Elkouby

Courrier aux militants UMP de la Première Circonscription

 

 

Cher(e)s ami(e)s militant(e)s de l'UMP,

 

Une page vient de se tourner avec les élections présidentielles et législatives. Les Français ont définitivement choisi l’alternance et la Gauche détient désormais tous les leviers du pouvoir tant au niveau national que local.

 

Demain les socialistes n’auront plus aucun prétexte ni excuse pour justifier leurs erreurs et leurs échecs.

 

La Droite républicaine quant à elle, doit dans sa diversité se reconstruire autour de ses valeurs que sont l'équité, l’ordre, le mérite, le travail, la responsabilité… Ces valeurs, ce sont aussi le mouvement, l’innovation, la création, la lutte contre les injustices.

 

Elle devra aussi se reconstruire autour d’un projet mobilisateur tout en s’opposant fermement aux mesures néfastes concoctées par le nouveau Gouvernement pour le pays. Elle doit surtout retrouver l’esprit de conquête, se rassembler pour incarner dès les élections intermédiaires de 2014 une nouvelle espérance, une alternative, une perspective.
 

Au sein de l’Union pour un Mouvement Populaire, il nous faudra, plus que jamais, avoir le courage de garder les yeux ouverts pour regarder les problèmes en face. Il nous faudra sans cesse dire la vérité à nos concitoyens.

  

Avec 210 sièges à l’Assemblée Nationale la Droite républicaine se situe à un niveau aussi bas qu’en 1981. A Strasbourg, le bilan est en demi-teinte puisque nous avons perdu la 2ème circonscription malgré l’engagement fort et l’omniprésence sur le terrain de Jean-Philippe MAURER, mais heureusement sauvé, même si c’est sur « le fil du rasoir », la circonscription d’André SCHNEIDER.

 

Dans la nôtre, avec Anne HULNÉ, il n’a pas été possible de battre le député sortant, comme cela était hélas prévisible. Mais les objectifs que nous nous étions assignés ont été remplis : empêcher sa réélection dès le 1er tour, permettre à l’UMP d’être présente au 2ème tour dans toute la circonscription, dans tous les cantons, ce qui n’avait pas été le cas dans plusieurs secteurs lors des élections cantonales de l’année dernière.

Les scores réalisés sont respectables (28% le 10 juin et près de 39% le 17 juin) : ils sont à mettre en perspective avec la vague rose nationale, l'évolution de la sociologie strasbourgeoise qui se paupérise fortement, la crise économique sans précédent que nous subissons depuis 2008 et qui a fait tomber toutes les majorités en Europe, mais aussi le redécoupage électoral très défavorable.

Ce résultat constitue une base solide pour l’avenir qu’il appartiendra de faire fructifier d’ici les jours meilleurs.

 

Nous en sommes fiers car c’est aussi dans les moments difficiles qu’il convient d’aller au combat pour défendre nos couleurs. Rester aux abris lorsque les vents mauvais soufflent n’a jamais fait partie de mon engagement politique. Et cette valeur nous la partageons ensemble avec Anne HULNÉ, dont je salue le courage et la détermination.

 

Nous remercions du fond du cœur toutes celles et tous ceux qui nous ont apporté leur aide, par leur suffrage, leur soutien moral ou financier, par leurs encouragements, leur présence à nos côtés sur le terrain, nous permettant ainsi de mener une campagne active et efficace (200 000 tracts distribués, 30 000 courriers personnalisés mis sous plis et expédiés, 2000 affiches collées, près de 200 procurations collectées…). Merci aussi à ceux qui nous accompagné sur les marchés, en porte à porte ou qui ont pris le temps de nous organiser des réunions d’appartement.

 

Avec Anne, nous organiserons à la rentrée une soirée conviviale pour témoigner notre gratitude aux uns et aux autres pour leur engagement pendant la présidentielle et les législatives. 

NON à la concentration de tous les pouvoirs

 

 

Les électeurs de la nouvelle première circonscription  se sont exprimés.

 

Ils ont fait le choix de qualifier nettement au second tour de ce scrutin Anne Hulné qui réalise dans la circonscription le même score que Nicolas Sarkozy au premier tour de l’élection présidentielle.

 

Dans une circonscription où cinq cantons sur cinq sont détenus par la gauche, où les candidats UMP lors des dernières élections cantonales avaient été éliminés dès le premier tour dans les cantons de la Gare et d’Hautepierre, Anne Hulné  réalise un score très honorable dans le canton centre et arrive même en tête dans le canton de l’orangerie – Conseil des XV.

 

Le député sortant, Armand Jung, bénéficie cependant d’une avance confortable dans cette circonscription où la gauche détient seule tous les pouvoirs.

J’appelle tous les électeurs qui se sont exprimés au premier tour et qui, par-delà leurs opinions politiques, philosophiques et religieuses, refusent de confier tous les pouvoirs à un même clan, à porter leur suffrage sur Anne Hulné.

J’appelle les abstentionnistes à se mobiliser pour en faire de même.

 

Il ne serait pas sain qu’à Strasbourg, tous les mandats et toutes les fonctions soient concentrés dans les mains de quelques-uns issus de la même famille politique.

Tram à Koenigshoffen : Le directeur de cabinet de Roland Ries ne maitrise pas ses dossiers…

 

En déclarant au DNA que l’étude TTK porte sur le tram-train et laissant entendre que la desserte fer du quartier de Koenigshoffen ne pourrait se faire sans la réalisation d’un tunnel sous la gare, le directeur de cabinet de Roland Ries, Patrick Pincet, au mieux ne maitrise pas ses dossiers et au pire, ment délibérément à la population.

 

Dans tous les cas de figure, cela soulève de lourdes inquiétudes sur la bonne gestion de notre collectivité.

 

En effet, l’intitulé exacte de l’étude TTK, qui a été rendue en juillet 2011 donc toute récente, « Prolongement «Ouest» de l’infrastructure "TRAM F" (STRASBOURG / Koenigshoffen – Hohberg et ECKBOLSHEIM) » n’évoque a aucun moment la tram train. Certes, l’intitulé n’a pas été adapté au changement de nom de la ligne F devenu opportunément ligne C en novembre 2010, soit bien après la commande de cette étude par la CUS.

 

Par ailleurs, l’étude TTK prend en considération la contrainte du tunnel en étudiant précisément plusieurs scénarii dont un qui verrait la ligne C être prolongée via les boulevards de Metz et Nancy avant de rejoindre la route de Romains par la rue de Koenigshoffen.

 

Enfin, en laissant entendre que le tram sur pneus serait moins couteux et plus efficace, une nouvelle fois Patrick Pincet se trompe car la solution fer permet notamment d’éviter de remettre en chantier les tronçons de la ligne C ouverte en novembre 2010, pour l’adapter au passage d’un tram pneus. A noter que pour l’instant, les ingénieurs de la CTS comme de la CUS avouent ne pas savoir comment faire techniquement, pour adapter ce tronçon au passage du tram fer et du tram pneus.

 

Décidément, dans ce dossier, l’opacité de la municipalité, l’absence de maitrise des dossiers ou le manque de sincérité sur les questions de coût et de faisabilité, nuisent à la bonne information de nos concitoyens et à la qualité du débat démocratique !

Pour une véritable démocratie participative à Strasbourg !

 

Le 2 février dernier, Roland Ries, Eric Elkouby et leurs collaborateurs recevaient des membres du collectif « pour le tram fer à Koenigshoffen » qui souhaitaient les sensibiliser sur la nécessité de poursuivre le recours à l’usage du tram fer, mode de transport qui a fait toutes ses preuves dans notre agglomération depuis 18 ans.

 

Il ressort de cet entretien une véritable opacité entretenue par Roland Ries autour de cette question. Un avis contraire au sien ne semble pas toléré et se trouve rapidement tourné en dérision.

 

A travers un tel comportement, Roland Ries démontre qu’en la matière, il est à la fois très rigide et manichéen. Seul lui et ses techniciens détiendraient la vérité, les avis divergents n’étant alors que « fantaisistes ».

 

Plus grave encore, son refus de rendre publiques les études menées par le cabinet TTK sur la faisabilité d'un tram sur fer à koenigshoffen. Ces études ont pourtant été financées par la collectivité.

 

L’opposition municipale s’est elle aussi longtemps heurtée à cette opacité organisée depuis ses bureaux du 9ème étage de la CUS.

 

Malgré tous les stratagèmes déployés pour cacher ses études, nous sommes tout de mêmes parvenus à nous les procurer.

 

Dans un souci de transparence et d’information du public nous les tenons naturellement à la disposition des Strasbourgeoises et des Strasbourgeois qui souhaitent les consulter.

Pour se faire, ils peuvent me contacter par mail jeanemmanuelrobert@yahoo.fr ou par téléphone au 03 88 43 65 02.

Mon courrier aux militants de la première circonscription

 

Strasbourg, le 14 novembre 2011

 

Cher(e)s Ami(e)s militant(e)s de l'UMP

 

En 2012 les Français choisiront le prochain Président de la République et l’avenir qu’ils souhaitent donner à notre pays. Déterminés et rassemblés, nous soutiendrons l’action difficile engagée depuis 2007 par Nicolas SARKOZY.

 

Plus que tout autre au cours de son mandat, il aura eu à affronter, avec courage et compétences, les pires crises, financières, économiques et sociales, que notre pays ait eues à connaitre les 50 dernières années. Pour les cinq ans à venir nous avons besoin d’un Président crédible qui protège la France et les Français et non pas d’un candidat au programme déjà périmé dont la seule ambition est d’accéder à la magistrature suprême.

 

C’est dans le même état d’esprit que nous devons aborder les élections législatives qui se dérouleront concomitamment.

 

Dans notre circonscription, la seule en Alsace à être détenue par le parti socialiste et ce depuis 1997, sociologiquement très ancrée à gauche, nous aurons à nouveau un combat difficile à mener face au député sortant et aux idées qu’il représente.

 

Décidé comme toujours à assumer mes responsabilités comme aux cantonales de mars dernier, j’ai informé nos instances départementales et nationales que je me tenais prêt s’il le fallait à mener cette bataille, pour représenter localement au mieux les valeurs de notre mouvement.

 

Le siège national de l’UMP nous a confirmé qu’il comptait comme en 2007 « réserver notre circonscription à une femme » afin que la parité soit respectée.

 

Parallèlement, Anne HULNÉ, suppléante du député André SCHNEIDER, dont une partie de la circonscription (Hautepierre, Poteries, Hohberg) a été récemment rattachée à la nôtre en raison du redécoupage, m’a fait part de sa disponibilité et de sa volonté de relever ce défi très difficile. Habitante de la circonscription, engagée en politique depuis vingt ans comme militante, comme collaboratrice parlementaire, et comme suppléante depuis 2007, femme de cœur et de terrain, toujours à l’écoute des autres, Anne HULNÉ présente toutes les qualités requises pour incarner une candidature solide et d’expérience.

 

J’ai décidé de lui apporter mon soutien le plus total et je vous demande d’en faire de même. Pour unir nos forces, je lui ai proposé d’être son suppléant et de mener à ses côtés la campagne électorale à venir, ce qu’elle a accepté.

 

J’ai souhaité que vous soyez les premiers informés de notre démarche. Vous trouverez, ci-joint, le courrier que nous nous apprêtons à adresser à la commission nationale d’investiture et au bureau départemental.

 

Les circonstances politiques et économiques nous imposent d’être rassemblés : nous aurons besoins de chacune et de chacun d’entre vous.

 

Jean-Emmanuel ROBERT

Conseiller municipal et communautaire de Strasbourg

Délégué de la Première Circonscription

 

Cliquez pour ouvrir le CV d'Anne Hulné ainsi que notre lettre de candidature

Commerce de proximité : Il faut mettre fin à ce jeu de dupes !

 

 

La fermeture du Leclerc Express de la Montagne Verte n’a finalement pas pu être évitée.

 

Je regrette cette très mauvaise nouvelle pour tout ce quartier.

 

En effet, il ne s’agissait pas que d’une enseigne commerciale mais aussi d’un lieu de vie et de rencontre pour les habitants de ce secteur. Il va céder la place à un énième projet immobilier, illustrant à son tour la bétonisation repente de la Ville.

 

Cette nouvelle fermeture démontre la fragilité actuelle du commerce de proximité renforcée par la multiplication des autorisations d’implantation de grandes surfaces ou de leur agrandissement. Celle par exemple accordée en catimini, le 24 aout dernier, autorisant la création à VENDENHEIM « d’un ensemble commercial d’une surface de vente totale de 5 875 m² comprenant quatre cellules commerciales » et qui vient se rajouter aux 1 400 m² d’agrandissement déjà autorisés pour Cora ainsi qu’aux 5 350 m² de création de boutiques (A MUNDOLSHEIM) accordés le 9 octobre 2009 par la CDAC du Bas-Rhin.

 

Je dénonce le double jeu mené par beaucoup d’élus qui viennent manifester contre une fermeture d’un commerce de proximité mais qui, de l’autre coté, continuent à autoriser la multiplication des enseignes ou leur agrandissement.

 

Accroitre ainsi l’offre commerciale, de manière bien supérieure à la demande, est irresponsable !

 

Cela se produit notamment à Strasbourg où Roland Ries donne systématiquement son assentiment à toutes les extensions pendant que ses adjoints viennent régulièrement pleurer la fermeture des commerces de proximité.

 

Il faut mettre fin à ce jeu de dupes en instaurant un moratoire sur toutes les créations ou extensions des surfaces commerciales, au minimum le temps que l’offre commerciale s’équilibre par rapport à la demande réelle et que l’activité économique reprenne sa croissance.

Feu de la Saint-Jean à la Montagne-Verte

 

  
J’ai passé une très belle soirée samedi aux coté des bénévoles de la Fédération des associations de la Montagne-Verte et de leur président, Pascal Schlick.

Bravo à eux qui sont à l’origine de l’unique feu de la Saint Jean de Strasbourg.

Ce fut un beau moment d’échanges et de convivialité avec les habitants du quartier mais aussi de Koenigshoffen et de l'Elsau !

Unique élu présent, il me paraissait important de montrer que la ville de Strasbourg, par delà les clivages, soutient dans un esprit républicain, l’engagement associatif !

Les bureaux municipaux de l’Elsau sacrifiés sur l’autel du cumul !

                           

Ma lettre ouverte a Roland Ries distribuée dans tout le quartier à 2 500 exemplaires ! (Cliquez sur l'image pour agrandir)

Limitation de la vitesse à Strasbourg : Mon pasage à Alsace 20


 

Courrier à Roland RIES : Non, monsieur le Maire, les fonctionnaires ne sont pas des « idiots » !

 

Monsieur le Maire,

 

Attaché au respect des fonctionnaires et en particulier de ceux de la Ville et de la Communauté Urbaine de Strasbourg, j’ai été extrêmement choqué par la mise en cause violente, gratuite et inappropriée dont ils ont été l’objet de la part de votre adjoint en charge des quartiers de Koenigshoffen, de la Montagne Verte et de l’Elsau.

 

Traiter des fonctionnaires de la CUS « d’idiots » est inacceptable.

 

Tout au long de l’année, ces derniers réalisent un travail tout à fait remarquable qui mérite le respect. Il m’est inconcevable qu’un élu puisse expliquer un retard dans un projet en rejetant la faute sur d’autres, surtout en les traitant « d’idiots ».

 

Il peut y avoir des retards, il peut y avoir des problèmes de conception ou de réalisation mais pour autant, le devoir des élus est d’expliquer avec pédagogie les problèmes rencontrés sans mettre en cause gratuitement des services.

 

Je regrette vivement ce nouveau dérapage qui ne fait pas honneur à votre majorité. Je vous prie de croire, monsieur le Maire, en l’expression de mes respectueuses salutations.

 

Jean-Emmanuel ROBERT
Conseiller Municipal
Conseiller de la Communauté Urbaine de Strasbourg

Photos

Retrouvez-moi sur Facebook

  • La Taverne Française - Strasbourg - Journal des spectacles
    La Taverne Française - StrasbourgJournal des spectaclesLe bar «La taverne Française» se situe entre les arrêts de tram Gallia et République, à Strasbourg. La Taverne Française 12 rue de la Marseillaise 67000 Strasbourg Tel : 03 88 24 57 89. Agrandir le plan. Commentaires. Il n'y a actuellement aucune ... […]
  • Strasbourg cherche toujours son pigiste - Eurosport.com FR
    Strasbourg cherche toujours son pigisteEurosport.com FRStrasbourg s'est mis en quête d'un pigiste médical, qui peut être non-JFL. Mais deux semaines après l'annonce de la blessure de son pivot français, la SIG n'a toujours pas trouvé de nouveau joueur. "C'est compliqué. On a assez peu d'argent et on a ...Le Limoges CSP de r […]
  • Grandes écoles: rapprochements et fusions en série - Le Monde (Blog)
    Grandes écoles: rapprochements et fusions en sérieLe Monde (Blog)Pour l'EM Strasbourg et l'ESC Rennes, il s'agit d'abord de rapprocher leurs concours puisque les deux établissements proposeront dès cette année aux candidats issus de classes préparatoires une inscription commune aux épreuves écrites du concours ... […]
  • Pronostic Limoges - Strasbourg - meilleuresCotes.com
    Pronostic Limoges - StrasbourgmeilleuresCotes.comAujourd'hui à 20h30, Limoges affronte Strasbourg dans le cadre de la Pro A. meilleuresCotes.com vous propose ses conseils pour faire votre pronostic et bien parier sur Limoges - Strasbourg. Nous vous proposons le comparateur de cotes de ce match. […]
  • Fitch a les clefs du succès - Le Figaro
    Le FigaroFitch a les clefs du succèsLe FigaroStrasbourg a mis le temps pour dénicher le «successeur» de Rashad McCants. Mais les habitués du Rhénus ne devraient pas être déçus d'avoir attendu… La SIG annonçait en effet l'arrivée de Gerald Fitch il y a un peu plus de trois semaines, soit un mois ...et plus encore » […]