Elsau

Les bureaux municipaux de l’Elsau sacrifiés sur l’autel du cumul !

                           

Ma lettre ouverte a Roland Ries distribuée dans tout le quartier à 2 500 exemplaires ! (Cliquez sur l'image pour agrandir)

Il faut préserver notre patrimoine !

JEAN-EMMANUEL_ROBERT_3_

 

Conseil Municipal du 11 avril 2011

Point 21 : Mise en révision et demande d’extension du Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur (PSMV) de Strasbourg – Avis du Conseil municipal

Monsieur le Maire, Chers collègues,

Très attaché à la sauvegarde de notre patrimoine, je trouve que cette délibération constitue une excellente initiative. Non seulement il faut en effet préserver les façades des bâtisses exceptionnelles de Strasbourg, mais il faut aussi protéger les intérieurs.

Trop souvent par le passé, les pouvoirs en place ont succombés à des modes architecturales qui ont porté des atteintes graves à notre patrimoine. Le centre-ville en a été victime (avec notamment la destruction de la maison rouge comme symbole de cette politique), comme la Krutenau ou bien d’autres quartiers Strasbourgeois.

On peut même se poser la question de savoir si avec une telle extension du secteur sauvegardé de Strasbourg, il aurait été possible de réaliser le projet du Printemps en l’état.

Cette extension du secteur sauvegardé va donc dans le bon sens, monsieur le Maire, d’autant que le plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur permet à la Ville et au Conseil Général d’aider financièrement la préservation de ce patrimoine à hauteur de 20% des dépenses dans les zones concernées.

Je souhaite toutefois attirer l’attention de notre conseil sur le fait que dans de nombreux quartiers strasbourgeois, nous disposons de bâtisses remarquables, parfois mal entretenues et qui peuvent même se retrouver menacées par certains projets privés comme public.

Il me semble qu’il ne serait pas superflu d’établir un relevé général des bâtiments strasbourgeois qui méritent un soin particulier et étudier en parallèle comment il serait juridiquement possible d’élargir le dispositif d’aides financières à l’entretien de ces bâtisses présentant une architecture ou des caractéristiques intéressantes.

Je vous remercie

Je resterai présent au quotidien, à votre écoute et dans l’action !

Profession de Foi

 

 

A télécharger en cliquant ici 

 

Lettre aux habitants de Koenigshoffen, de la Montagne Verte et de l’Elsau

 

 

A télécharger en cliquant ici 

 

L’écologiste Hugues Geiger m’apporte son soutien

Mon ami Jean-Emmanuel Robert et moi même, avons travaillé ensemble pendant des années sur de gros dossier de développement durable et écologiquement soutenable (traitement des déchets, mise en place de l’opération « zéro phyto », arbres et nature dans la ville etc. etc.).

Jean-Emmanuel Robert s’est fortement impliqué dans ces dossiers et a été tenace et très efficace. Il a toute ma confiance écologique pour reprendre ce flambeau au Conseil Général. 

Docteur Hugues Geiger
Ancien Conseiller Régional d’Alsace
Ancien adjoint au maire de Strasbourg
Ancien Vice Président de la CUS
Chevalier dans l’Ordre de la  Légion d’Honneur
Ecologiste indépendant 

 

 

Merci

Du fond du cœur, je tiens à remercier toutes-celles et tous-ceux qui  m'ont accordé leur confiance ce dimanche.

Depuis le début de cette campagne, j'ai résolument souhaité jouer la transparence, la clarté.

J'ai souhaité vous exposer qui je suis, mes idées, mon projet pour notre canton, aussi bien à travers des documents électoraux, lors de nos nombreuses rencontres dans notre quartier que via mon site internet ou facebook.
Je me suis refusé à me livrer aux sempiternelles promesses électorales sans lendemain.

Je vous propose de travailler ensemble, dans le respect nos différences politiques, philosophiques ou religieuses, dans l'intérêt de notre canton où je réside comme vous.

Le scrutin de dimanche sera donc déterminant.  Vous allez devoir faire un choix de style, de méthode, de disponibilité, de sincérité.
Ce choix marquera certainement les quartiers de Koenigshoffen, de la Montagne Verte et de l'Elsau dans la durée comme cela fut le cas durant les mandats d'Armand Jung.

Dimanche, je vous propose de me faire confiance. Ne mettez pas "tous vos œufs dans le même panier" : Le partage des responsabilités ne peut qu'être bénéfique pour notre canton.

Avec tous mes remerciements 
Jean-Emmanuel ROBERT

Combattre le chômage et la précarité

Vous êtes de plus en plus nombreux à connaître des périodes de chômage, au cours desquelles il n’est pas évident d’envisager l’avenir sereinement. Cette situation touche de plus en plus de personnes dans nos quartiers où, depuis 2 ans, le chômage a fortement progressé, tout comme le nombre de bénéficiaires du RSA que gère le Conseil général.

Le « mieux vivre ensemble » promis lors des municipales de 2008 n’est pas du tout au rendez-vous et les Maisons de l’emploi qui devaient ouvrir dans nos quartiers n’ont jamais vu le jour. Il est encore temps de les créer !

Certains commerces ferment sans être remplacés et là encore, la Municipalité ne fait rien.

Autre décision regrettable : la fiscalité municipale et de la CUS sur les entreprises a augmenté de 12 millions d’euros (versement transport), ce qui ne les incitera pas à ,embaucher dans un contexte économique incertain.

Soutenir fortement les commerces de proximité, ,en adaptant les aides du Conseil général.

  Mieux informer les demandeurs d’emploi sur les possibilités offertes par le statut d’auto-entrepreneur, sur les démarches ,pour ouvrir ou reprendre un commerce (forum de l’emploi).

  Aménager une pépinière d’entreprises dans le secteur pour créer des emplois.

Favoriser le tutorat pour les jeunes de nos quartiers en les rapprochant des entreprises.

  Développer les métiers d’aide à la personne, notamment auprès des personnes âgées.

Elu au Conseil général, j’entreprendrai des démarches en ce sens auprès de l’Agence de développement économique du Bas-Rhin (Adira). 

La carte postale

A télécharger en cliquant ici

Sylvie Hausser « Jean-Emmanuel ne nous décevra pas ! « 

Née en 1955 à Strasbourg, Docteur en Chirurgie Dentaire, diplômée de la Faculté de Strasbourg, je suis titulaire, en Association, de mon Cabinet Dentaire à La Montagne Verte. Attachée à mon quartier, j’ai choisi de résider à Koenigshoffen.
Jusqu’à présent, je n’avais jamais songé à me présenter à une élection ou simplement à militer. Les élections, comme la très grande majorité des Français,  je les suivais à travers les médias. Parfois, j’allais même voter à reculons tant j’avais du mal à trouver un candidat qui me convienne.

Les hasards de la vie m’ont amené à rencontrer Jean-Emmanuel à plusieurs reprises.

La passion qui l’anime, la foi dont il fait preuve dans ce qu’il entreprend mais surtout sa capacité à écouter les autres, par delà les différences, m’ont toujours impressionnée.

Je suis admirative dans sa capacité à s’occuper à la fois de sa petite famille, de son adorable petite fille mais aussi des habitants.
On sent qu’il aime le contacte avec les autres, qu’il aime apporter des réponses à nos petits tracas quotidiens comme aux plus importants.

Il se montre profondément humain face aux situations difficiles qui se présentent à lui.

Dans mon métier, nous sommes amenés à rencontrer des personnes qui se trouvent dans une extrême précarité, qui ont besoin d’aide et d’un suivi sérieux. C’est d’intermédiaires comme Jean-Emmanuel dont nous avons besoin. Il ne tient pas un discours qu’on a envie d’entendre, il ne fait pas de promesses qu’il sera incapable de tenir mais il met toute son énergie à essayer de faire bouger les choses, avancer les dossiers. Parfois ça fonctionne, parfois cela est plus compliqué mais il ne lâche jamais.

Quand il m’a demandé d’être sa suppléante, j’ai été extrêmement surprise. Je pensais qu’il ferait appel à des professionnels de la politique plutôt qu’à une femme comme moi. J’ai longuement hésité mais son dynamisme et son énergie m’ont rapidement convaincue de lui apporter mon aide, même modeste.

Je suis persuadée que si, comme moi, les habitants de notre quartier lui accordent leur confiance, il ne nous décevra pas et qu’il saura agir avec sagesse dans l’intérêt de tous.

Sylvie Hausser
Suppléante

Photos

Retrouvez-moi sur Facebook

  • La Taverne Française - Strasbourg - Journal des spectacles
    La Taverne Française - StrasbourgJournal des spectaclesLe bar «La taverne Française» se situe entre les arrêts de tram Gallia et République, à Strasbourg. La Taverne Française 12 rue de la Marseillaise 67000 Strasbourg Tel : 03 88 24 57 89. Agrandir le plan. Commentaires. Il n'y a actuellement aucune ... […]
  • Strasbourg cherche toujours son pigiste - Eurosport.com FR
    Strasbourg cherche toujours son pigisteEurosport.com FRStrasbourg s'est mis en quête d'un pigiste médical, qui peut être non-JFL. Mais deux semaines après l'annonce de la blessure de son pivot français, la SIG n'a toujours pas trouvé de nouveau joueur. "C'est compliqué. On a assez peu d'argent et on a ...Le Limoges CSP de r […]
  • Grandes écoles: rapprochements et fusions en série - Le Monde (Blog)
    Grandes écoles: rapprochements et fusions en sérieLe Monde (Blog)Pour l'EM Strasbourg et l'ESC Rennes, il s'agit d'abord de rapprocher leurs concours puisque les deux établissements proposeront dès cette année aux candidats issus de classes préparatoires une inscription commune aux épreuves écrites du concours ... […]
  • Pronostic Limoges - Strasbourg - meilleuresCotes.com
    Pronostic Limoges - StrasbourgmeilleuresCotes.comAujourd'hui à 20h30, Limoges affronte Strasbourg dans le cadre de la Pro A. meilleuresCotes.com vous propose ses conseils pour faire votre pronostic et bien parier sur Limoges - Strasbourg. Nous vous proposons le comparateur de cotes de ce match. […]
  • Fitch a les clefs du succès - Le Figaro
    Le FigaroFitch a les clefs du succèsLe FigaroStrasbourg a mis le temps pour dénicher le «successeur» de Rashad McCants. Mais les habitués du Rhénus ne devraient pas être déçus d'avoir attendu… La SIG annonçait en effet l'arrivée de Gerald Fitch il y a un peu plus de trois semaines, soit un mois ...et plus encore » […]