circulation

Devenir du site « Quebecor » à Koenigshoffen

 

Interpellation sur le devenir du site « Quebecor »

 

Conseil Municipal du 23 janvier 2012

A voir en vidéo en cliquant ICI

 

Monsieur le Maire, Chers collègues,

 

En décembre 2010, nous avons été amenés à nous prononcer sur la modification N°33 du POS afin, notamment de permettre l’urbanisation du site de l’ancienne imprimerie Quebecor.

 

Je souhaiterais, plus de 12 mois après ce vote, que vous nous fassiez un point d’avancement de votre projet immobilier. Comment seront implantées les futures constructions ? Seront-elles situées sur la partie haute du terrain au le long du canal ? De quels types de construction s’agira-t-il ?

 

Face à la création de 225 logements sur ce site, sans compter les 250 de la rue Chartreuse ainsi que les autres programmations dans différents secteurs de Koenigshoffen, nous vous avions demandé de réaliser une étude globale des prévisions de circulation sur le quartier. Une telle étude a-t-elle enfin été réalisée et si oui, pouvez-vous nous en communiquer les résultats ?

 

S’agissant des besoins de stationnement, que ne manquera pas de générer ce programme, pouvez-vous nous indiquer les solutions que vous avez retenues ? Est-il exact que vous opteriez pour la construction d’un silo à voitures ?

 

Enfin, pouvez-vous nous faire un point sur la question de dépollution des sols et de la nappe ?

 

Pour conclure, pouvez-vous nous communiquer un échéancier prévisionnel de réalisation de ce projet. D’après mes informations, le permis de construire devrait être délivré dans les semaines à venir. Pouvez-vous nous confirmer cette intention ?

 

D‘avance, je vous remercie pour les réponses détaillées que vous ne manquerez pas de nous apporter.

Modification N°33 du POS de Strasbourg : Pour un référendum local !

 

Conseil Municipal du 17 janvier 2011
 

Point N° 35 : Interpellation relative à la modification N°33 du POS de Strasbourg

A voir en vidéo en cliquant ICI 

 

Monsieur le Maire,
Chers collègues,

Je rejoins naturellement les propos de notre collègue, Geneviève Werlé.
Aussi bien lors du dernier conseil municipal que lors du conseil de communauté de décembre, nous nous étions résolument prononcés contre cette modification du POS.
Tout d’abord, comme l’a rappelé Geneviève Werlé, parce que la concertation a été réduite à son strict minimum. Elle s’est quasiment organisée sous le manteau et même des élus de votre majorité reconnaissent avoir découvert cette modification une fois la pseudo concertation lancée. Ce qui est vrai pour les élus de la majorité l’est encore davantage pour ceux de votre opposition, pour les conseils de quartier, pour les associations des quartiers concernés et surtout, pour les habitants, savamment éloignés de ces modifications pourtant fondamentales.
La méthode n’est pas bonne. Elle est bien éloignée de vos promesses de campagne.

Sur le fond, comme l’a rappelé pour notre groupe notre collègue Anne Schumann, à la ville comme à la CUS, les constructions projetées dans le quartier de Koenigshoffen, sur le site Quebecor (250 logements a aucun moment programmés dans le PLH) ou rue de la Chartreuse (200 logements), nous semblent plus que jamais inadaptées à ce quartier. Elles occasionneront des conséquences lourdes pour le stationnement et la circulation notamment sur la route des Romains qui risque de devenir demain, le pendant de la route de Schirmeck. Vaste programme si je puis dire !
Vous n’avez rien prévu pour y remédier y compris les nécessaires extensions du Tramway que, contre toute logique, vous avez préférées prioriser vers Illkirch et vers Kehl !

Les études de déplacements réalisées, qui étaient évoquées dans les délibérations et que vous avez invoquées lors de notre dernier conseil, ne l’ont été que par secteur or il aurait fallu avoir une vision globale de l’impact suscité par la construction de plus de 770 logements neufs à Koenigshoffen. Comme le soulignait Anne Schumann, vous ne l’avez pas fait car vous saviez bien qu’il aurait été difficile de faire dire à des études autre chose que « la circulation progressera fortement » !
Ce bétonnage, cette densification du quartier – plus de 2 000 nouveaux habitants – génèrera aussi des besoins nouveaux en services publics qui ne sont pas programmés.

Monsieur le Maire, aussi bien pour la modification N°33 que la N°34 du Plan d’occupation des sols, l’évolution constitutionnelle adoptée en 2003, permet, dans son article 72-1, d’organiser des référendums locaux sur les questions qui relèvent de la compétence de la collectivité.
Il ne nous semblerait pas anormal que ce soient nos concitoyens qui se prononcent par référendum sur de telles modifications du POS à moins que vous ne les jugiez pas suffisamment matures pour trancher de telles questions.
Anne Schumann avait déjà formulé cette proposition concrète au Président Bigot qui l’a rejetée, comme toujours, d’un revers de la main.
Je souhaite vous la réitérer aujourd’hui puisqu’à présent nous ne sommes plus contraints par le temps pour entériner ces modifications du POS.
Je vous remercie

Les verts soulèvent un vrai problème mais se trompent pour le GCO !

 

A travers la tribune publiée le 11 janvier dernier, les élus « Europe écologie » et Verts soulèvent le problème que constituent les particules fines que nous respirons dans l’air Strasbourgeois.

Cette concentration de particules s’avère être la plus importante le long de l’axe autoroutier A4/A35. En effet, comme l’a révélé l’ASPA en 2009 et comme l’a confirmé une note confidentielle des services de la ville et de la CUS, ce sont plus de 70 000 de nos concitoyens qui vivent au-dessus d’un seuil supérieur à la norme européenne de 40ug/m3 applicable aux oxydes d’azote et aux poussières.

Les dispositifs actuellement mis en œuvre ne sont naturellement pas suffisants.

Il nous faut à présent trouver de nouvelles solutions. La majorité des propositions formulées par les élus verts me semblent aller dans le bon sens.Pour les transports collectifs, il est en effet urgent d’accélérer le rythme malheureusement, les extensions tramway programmées par la CUS (Kehl, Illkirch et Zénith) ne sont pas celles qui touchent le plus grand nombre d’habitants ou les plus grands bassins de vie. Il aurait été plus judicieux de s’attacher à désenclaver l’Ouest de l’agglomération, parent pauvre des transports en commun.

Pour le transport des marchandises, le fret comme les voies fluviales constituent les meilleures alternatives

Pour le développement économique, il est en effet souhaitable de réimplanter ces activités à proximités des habitations afin d’éviter des déplacements inutiles de 10 kilomètre pour aller par exemple faire ses courses.

Pour la maitrise des énergies, la réhabilitation thermique des logements anciens doit, en effet, être prioritaire.

A ces propositions, il me semble impossible de ne pas évoquer, de manière plus générale, la situation du bonus écologique attribué pour l’achat d’un véhicule neuf mais uniquement sur le critère des émissions de CO2. Ne pas prendre en compte les émissions de particules dans ce dispositif fut une erreur car beaucoup d’achats subventionnés concernaient des véhicules fortement émetteurs. A l’avenir, tout bonus devrait prendre obligatoirement ce critère, tout aussi important, sinon plus, que le CO2

En revanche, il m’est impossible de rejoindre les élus verts sur la question du GCO. La première source d’émissions de particules à Strasbourg et pour la CUS étant l’A4/A35, il faut au contraire remédier à cette erreur historique que constitue la coupure de Strasbourg en deux par une autoroute. Ces voies de circulations doivent être requalifiées en voies urbaines interdites, sur leur trajet urbain, aux poids lourds en transit. La vitesse devra y être limitée à 70km/h avec mise en place d’une voie de circulation de transports en communs en site propre et pourquoi pas avec mise en place d’une piste cyclable sur une voie réservée ou bien une contre-allée.

Afin de permette une desserte ainsi qu’un transit efficace, qui ne pénalise pas le développement économique de la CUS et qui soit économiquement supportable pour les collectivités, la seule et unique solution est bien le Grand Contournement Ouest. Laisser Strasbourg dans le chao que connait quotidiennement l’A4/A35 et que la décision ridicule de limiter la vitesse de 110 à 90km/h n’a en rien soulagée, est irresponsable.

Cela l’est d’autant plus que les nouveaux logements programmés par le Plan Local d’Urbanisme dans les différentes communes de la CUS ne feront qu’accroitre la circulation automobile sur cet axe. Il nous faut au contraire la diminuer et la fluidifier, les bouchons étant également de forts générateurs de pollution. Un véhicule pris dans un ralentissement consomme beaucoup plus de carburant qu’un véhicule circulant à une vitesse constante et génère par conséquent beaucoup plus de pollution.

A ce jour, le GCO constitue une véritable alternative, la seule alternative concrète à avoir été concrètement formulée. Elle fut notamment défendue par Adrien ZELLER et nous la relayons régulièrement avec ma collègue Anne SCHUMANN au sein du conseil municipal comme au sein du conseil de CUS.

Jean-Emmanuel ROBERT
Conseiller Municipal et Communautaire de Strasbourg 

Photos

Retrouvez-moi sur Facebook

  • La Taverne Française - Strasbourg - Journal des spectacles
    La Taverne Française - StrasbourgJournal des spectaclesLe bar «La taverne Française» se situe entre les arrêts de tram Gallia et République, à Strasbourg. La Taverne Française 12 rue de la Marseillaise 67000 Strasbourg Tel : 03 88 24 57 89. Agrandir le plan. Commentaires. Il n'y a actuellement aucune ... […]
  • Strasbourg cherche toujours son pigiste - Eurosport.com FR
    Strasbourg cherche toujours son pigisteEurosport.com FRStrasbourg s'est mis en quête d'un pigiste médical, qui peut être non-JFL. Mais deux semaines après l'annonce de la blessure de son pivot français, la SIG n'a toujours pas trouvé de nouveau joueur. "C'est compliqué. On a assez peu d'argent et on a ...Le Limoges CSP de r […]
  • Grandes écoles: rapprochements et fusions en série - Le Monde (Blog)
    Grandes écoles: rapprochements et fusions en sérieLe Monde (Blog)Pour l'EM Strasbourg et l'ESC Rennes, il s'agit d'abord de rapprocher leurs concours puisque les deux établissements proposeront dès cette année aux candidats issus de classes préparatoires une inscription commune aux épreuves écrites du concours ... […]
  • Pronostic Limoges - Strasbourg - meilleuresCotes.com
    Pronostic Limoges - StrasbourgmeilleuresCotes.comAujourd'hui à 20h30, Limoges affronte Strasbourg dans le cadre de la Pro A. meilleuresCotes.com vous propose ses conseils pour faire votre pronostic et bien parier sur Limoges - Strasbourg. Nous vous proposons le comparateur de cotes de ce match. […]
  • Fitch a les clefs du succès - Le Figaro
    Le FigaroFitch a les clefs du succèsLe FigaroStrasbourg a mis le temps pour dénicher le «successeur» de Rashad McCants. Mais les habitués du Rhénus ne devraient pas être déçus d'avoir attendu… La SIG annonçait en effet l'arrivée de Gerald Fitch il y a un peu plus de trois semaines, soit un mois ...et plus encore » […]